Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.
en poursuivant, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

YUMMY

L’oie rôtie à l’orange, aux cinq épices et ses pommes de terre de The Woks of Life

Zadig & Voltaire a tout bon : chaque mois, la marque vous offre sa recette en collaboration avec une blogueuse culinaire de goût et de génie.

«We are family !» Derrière le patronyme The Woks of Life, un noyau dur de quatre membres qui pratique l’expérimentation culinaire en mode clanique. Eparpillés de par le monde, entre la Chine et les Etats-Unis, Bill, Judy (les parents) et leurs filles Sarah et Kaitlin se sont trouvé comme points d’ancrage ce blog*, où recettes savoureuses nées de leur approche du «global cooking» côtoient traditions familiales… Le tout dans une logique toujours démocratique : «nous nous adressons autant à l’étudiant qui sait à peine faire bouillir un œuf qu’à la mère de famille qui rêve d’épicer ses dîners», expliquent-ils. «Obsédés culinaires», de leur propre aveu, ces quatre fantastiques de l’émincé et du sauté confessent une attirance certaine pour la cuisine asiatique en plan large, voire revisitée, l’improvisation (toujours de haut vol) et les saveurs inédites ou oubliées – témoins leurs tempuras à la fleur de ciboulette ou leur margarita glacée à la pêche et à la mangue. Généreuse alternative à la dinde de Noël, leur oie rôtie à l’orange et aux cinq épices tend des passerelles inédites entre Orient et Occident. Une nourriture  transcendantale qui attise autant les papilles que l’esprit.

 * thewoksoflife.com

Pour 8 personnes

 INGREDIENTS
- Une oie de 4,5 kilos
- 2 oranges
- 1,5 cuillère à café de sel + un peu plus pour l’intérieur de l’oie
- Un quart de cuillère à café de poivre
- 2 cuillères à café de sucre
- 2 cuillères à café de mélange 5 épices en poudre
- 1 cuillère à soupe de vin de Shaoxing ou de xérès sec
- 1 cuillère à soupe de sauce soja
- 5 gousses d’ail émincées
- 3 tranches de gingembre
- 2 oignons verts, coupés en lamelles de 10 cm de long
- 1,5 kilo de pommes de terre
- herbes aromatiques (romarin, thym, sauge…) pour les pommes de terre

 Attention : L’oie doit être à température ambiante au moment d’être enfournée. N’utilisez en aucun cas une oie encore congelée, même partiellement, totalement incompatible avec ce plat.

 RECETTE

• Préparez votre oie à rôtir en en retirant le cou et les abats. A l’aide d’un couteau pointu, retirez tout le gras à l’intérieur de la bête. Rincez-la minutieusement, intérieur comme extérieur ; tamponnez-la délicatement pour la sécher.

• Si l’oie est ficelée, détachez-la, écartez légèrement les pattes et les ailes. Placez-la dans un plat à rôtir tapissé de papier d’aluminium. Veillez à ce que le plat soit suffisamment large et profond, l’oie ayant tendance à rendre un jus important à la cuisson.

• Râpez les oranges ; mélangez leur zeste à la cuillère et demie à café de sel, au poivre, au sucre, aux 5 épices, au vin de Shaoxing (ou au xérès) et à la sauce soja. Réservez.

• Assaisonnez l’intérieur de l’oie avec du sel ; frottez généreusement les parois à l’aide de l’ail émincé. Fourrez avec les morceaux de gingembre, les oignons verts ainsi que les oranges pelées coupées en quartiers.

• Badigeonnez généreusement l’extérieur de l’oie du zeste d’orange et du mélange aux 5 épices préparé précédemment, laissez reposer 30 minutes (pour plus de goût, vous pouvez laisser mariner toute la nuit). Pendant ce temps, préchauffez votre four à 230°.

• Faites cuire l’oie à cette température pendant 10 minutes. Baissez le thermostat à 190°, faites cuire 10 à 12 minutes supplémentaires par livre de viande (soit une heure quarante-cinq à deux heures pour une oie de 4,5 kilos. Si elle est plus grosse, adaptez la durée en conséquence). Ajustez la cuisson du volatile à votre goût, en prenant garde de ne pas l’assécher. Utilisez, si besoin, un thermomètre à viande que vous placerez dans la cuisse : quand il indique 75°, l’oie est cuite.

• Toutes les 30 minutes, arrosez-la de son jus. A mi-cuisson, prélevez 3 cuillères à soupe de jus. 

• Dans un plat à cuire, mélangez ce jus aux pommes de terre ; additionnez de sel, de  poivre, et d’un mélange d’herbes (thym, romarin…) de votre choix. Mettez le plat au four en même temps que l’oie durant sa dernière demi-heure de cuisson et faites rôtir.

• Lorsque l’oie est rôtie, sortez-la du four et couvrez-la d’aluminium. Mélangez les pommes de terre et portez le four à 200° pour les faire dorer.

• Laissez l’oie refroidir une vingtaine de minutes pendant que les pommes de terre finissent de griller.

• Fendez l’oie ; accompagnez-la des pommes de terre rôties. Le jus restant peut être conservé dans un bocal en verre, au frigidaire, pour un futur assaisonnement de légumes rôtis ou de haricots.

 

Suivant >