Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation.
en poursuivant, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Delphine Royant éditrice de Vogue et Carol Gerland directrice de la communication chez Zadig et Voltaire.
Melanie Thierry et Virginie Ledoyen
Total look Zadig, par Vogue.

Zadig moments

LE SAC CANDIDE FAIT SON SHOW

Zadig fête Candide : le 29 septembre, la marque profitait du début de la fashion week parisienne pour célébrer le lancement de son nouveau sac star, en partenariat avec Vogue. A futur hit, soirée spéciale.

Des happy few, des tops, des trendsetters : un évènement pas comme les autres. Dans sa boutique de la rue François-Ier, Zadig fête avec le magazine Vogue l’avènement de son dernier sac : Candide, nouvelle éminence mode, célébré jusqu’à New York lors d’une semblable soirée quelques heures plus tard. Autour de Thierry Gillier, fondateur de la marque, de sa créatrice Cecilia Bönström et de la directrice artistique et de la communication Carol Gerland, l’effervescence est de mise, à deux pas de l’avenue Montaigne… L’esprit «easy chic» en plus : Irina Lazareanu s’instagrame avec Alice Aufray, Mélanie Thierry et Virginie Ledoyen évoquent leur attachement au sigle Z&V, à « ses cachemires et ses boots, devenus des inséparables.» Privilège du moment : au détour d’un comptoir, on peut faire marquer son cabas, à chaud, de son nom ou de ses initiales, lettres d’or, d’argent ou embossage ton sur ton. Dans quelques secondes, le propre Candide de la créatrice de bijoux Pamela Love, auteur d’une collection capsule en collaboration avec Zadig il y a quelques saisons, se verra ainsi personnalisé. Dans l’attente, la créatrice new-yorkaise souligne la « manière assez unique qu’a Zadig d’envisager et de créer la mode, notamment avec ce sac, racé et versatile – dans le bon sens du terme. Les détails – notamment le cadenas – font toute la différence. Il a un côté rigoureux qui détonne avec une silhouette plus urbaine ou rock. J’aime particulièrement le XL, en camel ou noir. » Même engouement pour le top Malgosia : « Je me suis toujours retrouvée dans le style Zadig, que j’ai découvert quand j’ai emménagé à Paris – à l’époque, je piquais ses cachemires à mon ex. Le parti pris est très affirmé, très fort. Je le vois ici résumé en un sac. Il y a avec le Candide quelque chose qui relève de l’affirmation de soi. » Auprès des addicts de la marque comme de la famille Zadig, ce cabas d’un nouveau genre fait l’unanimité. Candide joue les conquérants.

 

Photos : François Goizé

Suivant >